mardi 4 octobre 2016

Le ratio de Treynor

Le ratio de Treynor
Ce ratio fut créé par l'économiste Jack Treynor en 1965. A l'instar des ratios de Sharpe et de Jensenil permet d'évaluer la rentabilité d'un portefeuille par rapport au risque engagé.
Voici la formule qui permet de le calculer :
 ratio de treynor
Avec RTp le ratio de Treynor, Rp la rentabilité du portefeuille p, Rf le taux sans risque (rémunération d'une obligation d'état), et Bp le beta du portefeuille p.
Plus le ratio de Treynor est élevé, plus le portefeuille présente une rentabilité intéressante par rapport au risque encouru.
En effet, basé sur le modèle du CAPM (MEDAF), ce ratio représente le rapport entre l'excès de rendement du portefeuille vis-à vis marché et son Beta. Il correspond donc à la prime de rendement du portefeuille par rapport à celui d'un investissement dans l'actif sans risque, par unité de risque de marché.
On remarque que le ratio de Treynor ressemble beaucoup à celui de Sharpe, exception faite qu'il utilise le Beta du portefeuille comme dénominateur au lieu de l'écart-type.
Ainsi, ce ratio analyse la volatilité relative du portefeuille vis-à-vis de l'indice de référence, et non pas uniquement la volatilité du portefeuille. Le ratio de Treynor est donc adapté dans le cadre d'un portefeuille bien diversifié par rapport à son marché de référence.

Comment lire et utiliser le carnet d'ordres ?

Comment lire et utiliser le carnet d'ordres ?
Pour passer un ordre de Bourse sur une valeur, il est important de connaître son carnet d'ordres. Le carnet d'ordres récapitule à un instant donné l'état de l'offre et de la demande sur une valeur. Il présente les 5 meilleures offres (vendeurs) et les 5 meilleures demandes (acheteurs) sur l'action : quantités, prix et nombre d'ordres.
Ces informations sont essentielles et vous permettent de positionner vos ordres en connaissance de cause. Ainsi, vous ne risquez pas de voir votre ordre fractionné, non exécuté, voire exécuté à un mauvais prix.

Description du carnet d'ordres

Le tableau ci-dessous présente un exemple de carnet d'ordres:
carnet ordre
Le carnet d'ordres : il est divisé en deux colonnes : achat et vente. A l'intérieur de chacune d'entre elles se trouvent les 5 meilleures offres (vente) et les 5 meilleures demandes (achat), les cours proposés, le nombre de titres et le nombre d'ordres proposés.
   - Sur l'exemple vous pouvez lire qu'il y a 2 ordres d'achat à 118,50 euros pour 37 titres, 4 ordres d'achat à 118,20 euros pour 1065 titres, etc.
   - En ce qui concerne les vendeurs : vous trouvez un ordre de vente à 119,50 euros pour 82 titres, un ordre de vente à 119,60 euros pour 280 titres, etc.

Comment exploiter le carnet d'ordres

carnet ordre
Imaginons que vous souhaitez passer un ordre d'achat à ce moment là. L'action cote 119 euros et vous voulez en acquérir 20 jusqu'à 118,5 euros.
Vous passez donc votre ordre d'achat de 20 actions avec une limite à 118,50 euros.

Quelques secondes plus tard, l'ordre est intégré dans le système informatique de la Bourse de Paris (SuperCac) et la physionomie du carnet d'ordres a changé.
Votre ordre d'achat est venu se placer dans la colonne " achat " : le nombre de titres demandés à 118,5 euros est désormais de 57 et il y a trois ordres à ce prix.
carnet ordre
Votre ordre restera dans le carnet d'ordres et ne sera exécuté que lorsque des vendeurs de cette action à 118,5 euros se présenteront. Si ce cours n'est pas atteint, votre ordre ne sera pas exécuté même s'il constitue actuellement la meilleure demande.
Dans cet exemple, si vous voulez acquérir les actions à coup sûr, il sera préférable d'être un peu moins exigeant sur le prix. Si vous aviez passé un ordre d'achat de 20 titres à 119,5 euros celui ci aurait été exécuté immédiatement car il y avait une contrepartie : un vendeur proposait 82 titres à 119,50 euros.
   Attention : les ordres à seuil et plage de déclenchement ainsi que les ordres tout ou rien ne sont pas visibles dans le carnet d'ordres.

Le pas de cotation

Pendant longtemps, la cotation des valeurs à la bourse de Paris était exprimée avec deux décimales derrière la virgule. Aujourd’hui alors que plusieurs grandes bourses se font une compétition effrénée pour s’attirer les faveurs des investisseurs, nous avons franchi un nouveau cap dans la précision des cours.
Après une première expérience sur quelques valeurs en 2008, Euronext généralise progressivement une cotation à 3 décimales. Les valeurs ayant le cours le plus petit étant cotées avec un pas de 0,001 euro, celles ayant un cours plus important avec un pas de 0,005 euro.
On peut se poser la question de l’intérêt d’une telle précision pour certains titres. En effet, quelle différence entre 48,525 et 48,530 euros ? Dans ce cas, ce n’est pas évident mais cela trouve son sens pour les « penny stock », ces valeurs qui cotent moins de un euro.
Ainsi, avec la limite à deux décimales, quand une valeur à très faible cours passait de 0,10 à 0,11 euro, elle faisait un bond minimal de 10% entre deux cotations. Tout simplement dissuasif ! Aujourd’hui en passant de 0,100 à 0 101, c’est beaucoup plus doux.
L’avantage est aussi de resserrer la fourchette (« spread ») entre le meilleur cours d’achat et le meilleur vendeur dans le carnet d’ordres. D’après les premières études cela aurait permis de baisser cet écart de 60%.

Usez de psychologie

On constate fréquemment que les chiffres ronds focalisent beaucoup d'ordres; 10 euros ou 100 euros par exemple sont souvent des niveaux d'accumulation. Ceci est lié à la psychologie des investisseurs et à l'attirance générale pour des valeurs arrondies.
Il sera donc judicieux de décaler votre prix d'achat ou de vente de quelques dixièmes d'euros pour avoir une garantie supplémentaire d'exécution de l'ordre.
Par exemple, il est préférable de placer un achat à 100,1 plutôt qu'à 100 euros. Le niveau psychologique de 100 euros focalisera beaucoup d'ordres qui ne seront peut-être pas tous exécutés. De plus votre prix de revient ne s'en trouvera que très légèrement affecté.
De même lors d'une vente vous préférerez 99,9 à 100 euros.

Comment lire un carnet d’ordres ?

Comment lire un carnet d’ordres ?
Le carnet d’ordres est à la fois un recueil des ordres du marché et un outil pour l’investisseur avisé. Le carnet d’ordres a en effet pour première fonction de récapituler, à un instant donné, les ordres émis sur un titre. Le carnet d’ordres est de ce fait un outil permettant de fournir les informations aidant à définir le prix d’achat et de vente d’un titre, en fonction des objectifs de l’investisseur.
Description du carnet d’ordres
Le carnet d'ordres que peut consulter n’importe quel investisseur peut être plus ou moins profond, c’est-à-dire qu’il peut être composé des 5 ou des 10 meilleures offres (ou demandes) du marché sur une valeur. Certains ordres n'y figurent cependant pas, à l’instar des ordres à déclenchement.
Le tableau ci-dessous présente un exemple de carnet d'ordres fictif :
Achat
vente
Nombre
Quantité
Prix
Prix
Quantité
Nombre
2
37
118,50
119,50
82
1
4
1065
118,20
119,60
280
1
1
5
118,10
119,70
500
1
18
1581
118,00
120,00
200
1
3
130
117,60
120,10
164
1
Le carnet d’ordres est divisé en deux grands blocs (achat et vente), eux-mêmes divisés en 3 colonnes où se trouvent les 5 meilleures offres (vente) et les 5 meilleures demandes (achat), les cours proposés, le nombre de titres et le nombre d’ordres proposés à un prix donné.
   - Dans l’exemple ci-dessus, il y a 2 ordres d’achat à 118,50 euros pour 37 titres, 4 ordres d’achat à 118,20 euros pour 1065 titres, etc.
   - En ce qui concerne les vendeurs, il y a un ordre de vente à 119,50 euros pour 82 titres, un ordre de vente à 119,60 euros pour 280 titres, etc.
Comment exploiter le carnet d’ordres 
A un instant donné, vous vous trouvez face au carnet d’ordre suivant…
Achat
vente
Nombre
Quantité
Prix
Prix
Quantité
Nombre
2
 37
118,50
119,50
82      
1
4
1065
118,20
119,60
280
1
1
5
118,10
119,70
500
1
18
1581
118,00
120,00
200
1
3
130
117,60
120,10
164
1
…Et vous souhaitez passer un ordre d’achat à ce moment-là. L’action cote alors à 119 euros, c’est-à-dire que la dernière transaction réalisée sur le marché s’est faite à ce prix.
Vous voulez en acquérir 20 titres à un prix maximum de 118,5 euros. Vous passez donc votre ordre d’achat de 20 actions avec une limite à 118,50 euros. Quelques secondes plus tard, l’ordre est intégré dans le système informatique de la Bourse de Paris (SuperCac) et la physionomie du carnet d’ordres a changé.
Votre ordre d’achat est venu se placer dans la colonne "achat" : le nombre de titres demandés à 118,5 euros est désormais de 57 et il y a trois ordres à ce prix, contre 37 précédemment.
Achat
vente
Nombre
Quantité
Prix
Prix
Quantité
Nombre
3
57
118,50
119,50
82
1
4
1065
118,20
119,60
280
1
1
5
118,10
119,70
500
1
18
1581
118,00
120,00
200
1
3
130
117,60
120,10
164
1
Votre ordre restera dans le carnet d’ordres et ne sera exécuté que lorsque des vendeurs souhaiteront céder leur titre à 118,50 euros ou en dessous, tandis que les acheteurs proposant éventuellement un prix supérieur à 118,50 euros auront été servis. Si ce cours n’est pas atteint, votre ordre ne sera pas exécuté même s’il constitue actuellement la meilleure demande.
Dans cet exemple, si vous voulez acquérir les actions à coup sûr, il sera préférable d’être un peu moins exigeant sur le prix. Si vous aviez passé un ordre d’achat de 20 titres à 119,5 euros celui ci aurait été exécuté immédiatement car il y avait une contrepartie : un vendeur proposait 82 titres à 119,50 euros.
Attention : les ordres à seuil et plage de déclenchement ainsi que les ordres tout ou rien ne sont pas visibles dans le carnet d’ordres. Les différents types d’ordre sont par ailleurs définis.
Les échelons de cotation
Jusqu’à il y a peu, le pas minimum de cotation des valeurs était de 0,01 euro. Vous pouviez passer un ordre de 5,36 euros ou de 128,69 euros, mais pas de 3,125 euros par exemple. Désormais, et afin d’accroître la liquidité sur les titres, la plupart des valeurs importantes sont cotées jusqu’à 3 décimales après la virgule (0,001).

le scalping en bourse et au trading

le scalping en bourse et au trading
En bourse  le scalping est une technique de trading qui consiste à spéculer sur les marchés financiers à très court terme en visant comme objectif des bénéfices de quelques ticks issus de variations minimes.Ce type de trading est très apprécié des amateurs de forex.
Avec cette stratégie de bourse on va donc accumuler les petits bénéfices, le nombre des trade journaliers sera important ,ceci nécessite une présence de l’investisseur de façon quasi permanente sur les marché financiers (il existe certaines alternatives notamment avec les expert advisor) dans le cas contraire une grande partie des opportunités journalières ne seront pas exploitées.

  Le spread pour le scalpeur en bourse

Alors que pour un trader long terme le spread a une influence mineure pour le scalpeur le spread est l’un des critères déterminant pour le choix de l’actif sous-jacent à trader. Cette façon de trader est tout à fait applicable sur les CFD
Lors de mes trades (scalping sur forex) le spread représente parfois pour plus de la moitié de mon bénéfice malgré le fait que celui-ci soit de 0.8 pip , il est clair que si je tradais une paire ayant par exemple 10 pips de spread je serais pratiquement sûr avec la stratégie qui est la mienne  de faire parti des investisseurs perdant de l’agent sur le marchés.

La gestion du risque en scalping

La gestion du stop loss et du money management  tient une place importante en scalping, avec cette stratégie il est essentiel de couper assez rapidement ses pertes tout du moins de ne pas les laisser  courir trop longtemps ses pertes afin d’éviter de voir les gains d’une ou de plusieurs journées perdus en quelques minutes d’autant plus que le scalpeur utilise en général l’effet de levier et ce de manière parfois excessive.
Le fait d’être en quasi permanence sur les marchés financiers à étudier et analyser les graphiques permet au cambiste d’augmenter  de façon considérable son expérience et donc d’avoir un apprentissage plus intense que par exemple pour un trader plus long-terme regardant le marché que quelques minutes par jour,
Considérant le nombre important de transactions effectués par jour l’investisseur très court-terme sera logiquement plus souvent confronté à la réalité et à la sensation de stress des marchés financiers :
-          -Le cambiste en bourse aura la possibilité d’évaluer rapidement l’efficacité de sa stratégie et faire instantanément des éventuels ajustements
 -D’un autre côté le scalping peut être fatiguant nerveusement rester concentré voir stressé pendant plusieurs heures peut mener à faire des erreurs dans l’analyse.

 trading court terme sur forex

Le forex peut être un très bon marché afin de s’initier au scalping , certaines paires peuvent être très volatiles , cette volatilité permet aux traders d’avoir plus de chances de voir apparaître un signal de prise de position .
La décision finale appartient à l’investisseur c’est à lui de décider quel marché correspond le mieux à sa personnalité et à son style de trading.

LES TYPES DE TRADERS

LES TYPES DE TRADERS
Les types de traders
Le Forex est un marché complexe où chaque acteur joue sa partition à fond. Puisque 75% des positions sur ce marché ne rapportent rien, les investisseurs qui réussissent sont ceux qui tradent efficacement. Les profils de traders qui suivent sont ceux qui peuvent rapporter le plus de bénéfices.

LES DAY-TRADERS, OU TRADERS JOURNALIERS

90% des traders sur le Forex opèrent en tant que day-traders. C’est donc la forme de trading la plus courante sur la plateforme. Ces opérateurs du Forex travaillent avec des graphiques spécifiques : l’UT15m ; l’UT30mn ; et l’UT1h par exemple. Par ailleurs, ces traders passent habituellement toute la journée sur l’écran, et profitent de toutes les opportunités pour cumuler le maximum de pips et réaliser du profit. Etre day-trader exige de se consacrer à plein temps au Forex. Les débutants ont donc du mal à travailler selon ce profil, et ceux qui le font investissent beaucoup d’argent. Le day-trading est aussi la forme de trading la plus stressante, surtout en période de volatilité des cours. Toutefois, cette position est avantageuse lorsqu’il faut clôturer le marché. La majorité des day-traders ne laissent pas de positions ouvertes pendant la nuit. Ils sécurisent donc leur capital et ne sont pas à la merci de certains traders qui n’opèrent que durant cette période. En fonction des positions du trader et de l’évolution du cours des devises dans la journée, ce trader peut gagner gros en fin de journée.

LES SCALPEURS DU FOREX

Sur les forums du Forex, les adeptes du scalping trading sont les plus redoutés. La tactique du scalping consiste à tenir une position ouverte pendant une courte période de temps afin de gagner le plus de pips possibles. En fonction du volume des trades et des positions de la journée, ces opérateurs cumulent de gros gains en peu de temps, surtout pendant les heures de pointe sur le Forex. Pour réussir, la majorité des scalpeurs sollicitent les brokers qui offrent des spreads très serrés et fixes. Or les scalpeurs cumulent beaucoup de positions pour optimiser leurs profits, ce qui est néfaste aux positions du broker, qui se trouve obligé d’ouvrir lui-même trop de positions pour faire face au scalpeur. C’est pourquoi certains sites web de brokers interdisent le scalping sur leurs plateformes. Quelques scalpeurs suivent une formation gratuite sur le Forex. Réussir en tant que tel réclame beaucoup de sang froid et une capacité de gestion du stress importante. Cependant, les scalpeurs préfèrent travailler aux heures de pointe, lorsque les spreads et les positions leur sont favorables.
Une forme de trading est considérée à tort comme du scalping. Il s’agit du trading de news. A l’inverse des scalpeurs qui multiplient les positions et les ordres pour cumuler des pips, ceux-ci ouvrent et ferment leurs positions en fonction des avis et des news sur le Forex. Ils peuvent donc anticiper sur la hausse et la baisse des cours. Les scalpeurs de news sont à l’affût de la moindre information utile. Ce qui en amène plus d’un à rester connecté pendant de nombreuses heures à son ordinateur.

LES SWINGS-TRADERS

Le swing trading est sans doute la forme de trading la plus souple et la moins stressante. Ces traders prennent leurs positions sur plusieurs heures en essayant de faire des profits sur chaque trade. Ils étudient les graphiques en matinée, et optent pour des ordres stop. Grâce à ce type d’ordres, les brokers n’exécutent leur volonté que quand le marché leur est favorable. Le swing trading laisse à l’investisseur suffisamment de temps à consacrer à d’autres activités. Mais il n’est pas adapté aux débutants, car il faut une excellente maîtrise des aléas du Forex et des fluctuations du marché pour placer des ordres judicieux. Les positions de certains traders peuvent durer plusieurs jours avant d’être exécutées par le broker.

LE POSITION TRADING

A l’instar du swing trader, ce dernier maintient ses positions pendant longtemps et mise surtout sur les analyses du marché et du cours des devises. C’est une forme de trading réservée aux professionnels qui ne veulent pas réaliser de profits immédiats. Le position trading s’intéresse à la hausse et à la baisse d’une devise par rapport à une autre. Ces traders récupèrent leurs intérêts sur le rollover, en calculant la différence entre les taux d’intérêt des monnaies concernées.

Le scalping avec l’indicateur MACD

Le scalping avec l’indicateur MACD
Points de discussion :
  • Les scalpers doivent tenter de systématiser leur approche et leurs stratégies.
  • L'analyse sur périodes multiples peut aider les day-traders à appréhender la situation générale.
  • Les traders peuvent utiliser la MACD pour lancer des positions dans une approche de day-trading.
Lorsqu'un scalper commence sa journée, il doit en général répondre à quelques questions avant d'envisager placer un trade.
Qu'est-ce qui anime le marché ce matin ?
Quels marchés sont les plus actifs ?
Quels éléments moteurs (ou informations) pourraient apparaître et pousser le marché plus loin ?
Mon café est-il prêt ?
Il ne s'agit que de quelques exemples... Disons simplement que ceux qui tradent sur séance ont l'esprit bien occupé, et ce chaque jour de trading.
Nous avons évoqué trois éléments que les traders doivent mettre en œuvre afin de minimiser ce travail dans l'article Trois façons de devenir un meilleur trader.
Dans cet article, nous examinerons la façon dont les traders sur séance et les scalpers peuvent envisager d'intégrer la MACD à leur stratégie de trading. Si vous souhaitez vous familiariser avec la MACD avant de poursuivre, veuillez consulter cet article : Tout sur la MACD.
La configuration
Avant qu'un scalper déclenche une position, il doit d'abord trouver l'environnement de marché approprié. Pour ceux qui utilisent l'analyse technique comme cadre de référence principal, cela implique souvent une analyse sur périodes multiples, en utilisant un graphique à long terme pour trouver les tendances d'ordre "global".
Pour les traders fondamentaux, l'analyse sur périodes multiples peut être un outil fort utile, mais il y a plus important : leur point de vue ou leur opinion, et le fait que cette opinion doit concorder avec ce qu'ils estiment être la "situation d'ensemble" à un moment donné.
Pour les scalpers, les graphiques horaires et sur 4 heures sont particulièrement importants, car ce sont les cadres temporels parfaits pour appréhender la situation d'ensemble.
Ensuite, les traders doivent essayer de repérer la tendance (ou son absence).
L'indice directionnel moyen (ADX) est un excellent indicateur pour évaluer la force d'une tendance. Autre élément très apprécié pour explorer les tendances : l'indicateur de moyenne mobile.
Sur le graphique ci-dessous (graphique à 4 heures du GBPUSD), une moyenne mobile exponentielle sur 55 périodes est utilisée comme "outil de tendance." Si les cours sont au-dessus de la moyenne mobile, le trader ne cherchera à scalper que du côté achat (suivant donc la relation des cours avec la moyenne mobile). Si les cours sont en dessous de la moyenne mobile sur ce même graphique à 4 heures, alors seules des positions vendeuses seront explorées
Utilisation d'une ME sur 55 périodes en tant "qu'outil de tendance" sur le graphique à 4 heures avant de rechercher des positions de scalping
Scalping-with-MACD_body_Picture_3.png, Le scalping avec l'indicateur MACD
Créé avec Marketscope/Trading Station II
L'entrée
Lorsque notre trader sur séance a trouvé une configuration prometteuse, il doit décider de la façon dont il déclenchera ses positions ; c'est là que la MACD peut être une solution très pertinente.
Nous avons examiné la façon dont les traders pouvaient utiliser la MACD comme déclencheur d'entrée dans l'article justement intitulé La MACD comme déclencheur d'entrée
.
Parce que le trader connaît déjà la direction dans laquelle il veut trader, il doit seulement attendre un signal correspondant via la MACD pour initier la position.
Quand la MACD croise la ligne de signal en augmentant, les traders peuvent tenter d'acheter.
Après le déclenchement d'une position d'achat, le trader peut chercher à clore sa position quand un mouvement à la baisse de la MACD fait que celle-ci croise la ligne de signal (qui est d'habitude surveillée en tant que signal de vente, mais comme nous avez effectué une "analyse plus globale" avec le graphique à long terme, elle n'est qu'un "signal de clôture de position acheteuse").
Les scalpers peuvent déclencher des positions quand un signal MACD apparaît dans la direction de leur biais
Scalping-with-MACD_body_Picture_2.png, Le scalping avec l'indicateur MACD
Créé avec Marketscope/Trading Station II
De l'autre côté de l'équation : si un trader a déterminé que la tendance était baissière sur le graphique à long terme ou si son biais fondamental tend vers la baisse, il peut attendre que la MACD croise la ligne de signal à la baisse pour déclencher sa position vendeuse.
Et une fois que la MACD dépasse la ligne de signal à la hausse, le trader peut chercher à mettre un terme à sa position vendeuse.
Les scalpers peuvent clore leurs positions lorsque qu'un signal MACD opposé apparaît
Scalping-with-MACD_body_Picture_1.png, Le scalping avec l'indicateur MACD
Créé avec Marketscope/Trading Station II
Le contexte
L'approche sus-mentionnée peut extrêmement bien fonctionner dans une approche de trading sur séance/scalping. Mais en réalité, arriver à scalper de façon rentable demande beaucoup plus qu'un simple plan de trading et une stratégie d'entrée.
La gestion du risque : c'est là que le bât blesse la plupart des nouveaux traders, et les traders sur séance et les scalpers sont victimes de ce piège plus encore que les autres.

Les 5 Arnaques du trading d’options binaires

Les 5 Arnaques du trading d’options binaires

Les 5 Arnaques du trading d’options binaires

Le trading d’options binaires offre un potentiel de profit sans doute inégalé dans le monde de la finance et des investissements en bourse. Mais il est nécessaire de garder les yeux ouverts pour vous prémunir des arnaques. Les arnaques ne sont pas liées intrinsèquement aux options binaires ou aux robots aussi performant soit-il, comme dans tous les secteurs d’activité il faut savoir séparer le bon grain de l’ivraie et c’est l’objectif de ce guide.cysec
Pour vous prémunir des arnaques, la première étape est de ne trader QUE sur les brokers régulés. Nous vous conseillons les 3 brokers suivants dont le service client est excellent et sur lesquelles les retraits sont rapides :

1 – Ne communiquez qu’avec les brokers régulés


L’autorité de régulation va contrôler fréquemment le niveau de professionnalisme de votre courtier. C’estl’assurance que votre intermédiaire financier obéit à un code de bonnes pratiques et que l’intérêt du client est au cœur de son activité. La régulation garantit également la ségrégation des fonds clients et des fonds propres de l’entreprise. Si votre courtier fait faillite, votre argent pourra alors vous être restitué dans son intégralité.
numéro 1optionweb broker★★★
★★
voir le site
numéro 2anyoption logo petit★★★
★★
voir le site
numéro 3bdswiss broker★★★
★★
voir le site

2 – Consultez les termes et conditions

Conditions cache et arnaque bonus comme une aiguille dans une botte de foinCertes, les termes et conditions sont des textes longs et rébarbatifs, mais ils valent le coût d’être lus. Ils permettent tout d’abord de vérifier le sérieux du broker (orthographe, grammaire, cohérence du texte, etc.). Ils permettent également de repérer quelques conditions abusives comme des frais cachés ou des conditions de retrait compliquées. Ils renferment également bien souvent les méthodes de déblocage des bonus ou des promotions. Dans tous les cas nous vous déconseillons d’accepter les bonus mais nous vous recommandons les formations offerte par OptionWeb etAnyOption

3 – Apprenez de l’expérience des autres

Vous n’êtes sans doute pas le seul à souhaiter utiliser le meilleur broker d’options binaires . Ce qui fera la différence c’est les positions que vous prendrez chez ce courtier.  Consultez les sites spécialisés dans le trading d’options binaires et les avis des utilisateurs, cherchez des avis éclairés qui pèsent le pour et le contre. Attention certains sites promotionnels ne contiennent que des avis positifs rédigés par les brokers eux-mêmes, tandis que d’autres traders crient à l’arnaque alors qu’ils n’ont tout simplement pas géré correctement leurs limites et leurs positions. Accumulez des informations de plusieurs sources de confiance pour éviter les mauvais coups et trouver le meilleur broker. Nous vous proposons sur notre site des avis et tests sur les meilleurs brokers réglementés comme Optionweb, le meilleur broker en France.
stopper les arnaques

4 – Vérifiez le fonctionnement du bonus

Le support client version le chatLe bonus est souvent un atout important que la quasi-totalité des brokers d’options binaires vous propose. Vous devez bien comprendre que pour obtenir cette condition attractive, il y a une contrepartie. Vous aurez souvent l’obligation de trader de 10 à 50 fois le montant de votre dépôt initial et du bonus avant de pouvoir débloquer tout ou partie des fonds placés sur la plateforme. Lisez en détail les conditions d’attribution et de retrait du bonus pour éviter toute mauvaise surprise lorsque vous souhaiterez récupérer votre argent.
Nous vous conseillons de ne JAMAIS accepter les bonus

5 – Sachez qui est votre interlocuteur

N’accorder pas une confiance aveugle dès le début aux commerciaux des sites d’options binaires, vous ne devriez pas vous sentir pressés de faire une décision. Si on vous demande votre numéro de carte bleue avec insistance, demandez d’abord à effectuer un test sur un compte gratuit. Essayez de vérifier que votre broker dispose d’une adresse physique et de bureaux (pas de boîte postale) et appelez leur service de support pour vérifier qu’il existe vraiment et qu’il est compétent.
Si vous suivez ces conseils, vous devriez être en mesure d’éviter la grande majorité des arnaques tournant autour des options binaires. Ces conseils valent pour leur grande majorité aussi pour les brokers forex et ils devraient toujours être suivis avec de ne pas connaître de mauvaises expériences.

BONUS

Meditation trading en option binaireIl n’y a pas de secret ni d’argent facile. Les traders qui arrivent à gagner sur le long terme ont travaillé très dur et se sont formé pendant des années.
Si vous avez une tête bien faite, que vous lisez de nombreux livres, que vous suivez des formation, webinaires, livres, podcasts.
Que vous participez activement à une communauté de trader, que vous êtes curieux et que vous avez les reins solides, alors vous devriez pouvoir faire parti du faible pourcentage de trader gagnant sur le long terme.
Si vous pensez que le trading n’est pas pour vous alors nous vous conseillons de jouer en mode démo et d’investir votre argent de manière peu risqué, c’est à dire dans votre livret A, en obligation, en action d’entreprise qui ne feront jamais faillite (comme CocaCola qui à fait la fortune de Warren Buffet) ou bien dans l’immobilier.
Il n’y a pas de gros gains sans gros risques. Le trading des options binaires et de devises sont des marchés très volatiles et risqués, ou l’on peut gagner comme perdre gros. Si vous souhaitez trader les options nous vous recommandons les 3 brokers ci-dessous 100% régulé CySEC et enregistré au Regafi de l’ACPR Banque de France.

Différences entre Forex et Option Binaire

Différences entre Forex et Option Binaire
Les Options Binaires sont devenues un produit à la mode très populaire au cours des trois dernières années, la raison principale de ceci est que ces options offrent des retours sur investissements élevés et c’est un système qui est très facile à comprendre et à prendre en main.
A travers cette page nous allons tenter de décrire les principales différences qu'il y a entre le Forex et les options binaires de sorte à ce que vous puissiez évaluer quel type d'investissement vous correspond le mieux.

Forex, Option Binaires, Késako ?

Avant toute chose nous allons avons tout d’abord besoin de définir en quelques mots ce que signifient ces deux termes « Forex » et « Options binaires ».
Lorsqu'un trader dit qu’il fait du trading sur le Forex, cela signifie tout simplement qu'il spécule sur la valeur des devises et tente de prédire quelle devise par rapport à l'autre verra sa valeur augmenter ou diminuer dans le but de dégager un bénéfice, ce qui se traduira par la hausse ou la baisse d’une paire de devises.
Prenons un exemple très simple, l'EUR/USD côte actuellement à 1.3150, le trader pense que le prix de cette paire de devise va augmenter, il achète donc une position, par exemple d'une taille d'un lot (10$ par pip), au bout de quelques minutes sa prévision s'avère exacte, le cours vaut 1,3168, le trader décide de clôturer sa position et a donc réalisé une plus-value de 18 pips soit 180$
Quand un trader exerce son activité à travers les options binaires il prévoit là aussi si un actif (paire de devises, indice ou autre) est susceptible de se diriger à la hausse ou à la baisse comme sur le Forex, mais cette fois-ci avant une certaine période donnée (appelée échéance).
Par exemple, toujours sur l'EUR/USD, le cours se situe à 1,3300, le trader pense qu'à l'échéance horaire (à la fin de l'heure en cours) le prix sera plus bas et se situera sous ce prix, il décide de vendre et place donc une option "Put" (l'inverse de call signifiant un achat), si à la fin de l'heure son trade est gagnant, il remporte un montant fixe prédéfini par avance, oscillant généralement entre 70 et 85% de l'investissement mis en jeu, selon les différents brokers d’options binaires.

Les instruments financiers

Par définition le FOREX (foreign exchange) est un monde limité au trading de devises étrangères.
Les investisseurs peuvent acheter et vendre des devises (paires de devises) avec des unités d'une autre devise.
Sur les Options binaires les traders disposent généralement d'un éventail d'actifs assez large, cela va des paires de devises majeures (les plus couramment traitées) aux paires de devises les plus exotiques, en passant évidemment par les actions, les indices, les matières premières mais aussi les métaux (or et argent).
Ce second type de trading permet aux traders une plus grande flexibilité et ils ont l'occasion de diversifier leur portefeuille en se couvrant sur les différents actifs qui leur sont proposés par le broker.

L’effet de levier

Les traders forex visent souvent à maximiser leurs gain en étant agressifs face au marché, pour cela ils multiplient généralement leurs positions et certains appellent souvent ce style de trading "pyramidage" par abus de langage (puisque ce mot n'existe pas). Plus d’infos sur l’effet de levier.
Ceci permet certes d'engranger des profits intéressants et permette au trader de réaliser de grosses performances, il peut par exemple doubler son compte rapidement mais son exposition sur le marché est très forte ainsi le trader prend souvent des risques inconsidérés et le résultat final peut être désastreux.
En revanche sur le trading d'options binaires il n'y a pas de levier, mais les gains peuvent aller jusqu'à environ 90% par trade et même jusqu'à 500% sur certaines variantes d'options binaires comme les options One Touch ou encore les options binaires croisées de nouvelle génération exclusivement proposées par StockPair, en aucun cas il est possible de perdre plus de ce qui a été investi sur l'option, nous savons par avance ce que nous risquons de perdre et ce que nous pouvons gagner grâce au montant de notre trade.

La marge disponible

Sur le Forex, une marge maximum est déterminée par chaque broker forex, par exemple chaque trade effectué par un trader selon son money management bloquera 20% de sa marge disponible (de son compte) il pourra alors seulement ouvrir 5 trades maximum à la fois.
Pour les traders qui exécutent un grand volume de transactions il vaut donc mieux privilégier les brokers proposant des levier 400 ou 500, comme par exemple eToro ou FxPro, l'utilisation de ce levier déploie entre autre la taille de la position assez fortement ainsi le trader pourra engager une plus petite partie de son capital par trade (équivalent à la même chose qu'un levier inférieur) avec l'avantage de bloquer très peu de marge et de pouvoir ouvrir beaucoup plus de positions en même temps.
Aux Options binaires le principe de marge n'est pas employé par les brokers, il est impossible de se retrouver en appel de marge comme sur le Forex.
Le trader peut s'il le souhaite investir 20%, 50% ou 100% de son compte par trade, mais c'est à ses risques et périls, nous conseillons d’adopter un money management avec un risque acceptable de par exemple 5% par trade afin de limiter son risque et d’être profitable sur le long terme.

Les types d’ordres

Il existe une multitude d'ordres dans le trading traditionnel que ce soit sur le forex ou d'autres instruments, les plus importants d'entre eux sont les ordres au marché (achat et vente).
Il y a notamment des types d'ordres avancés, comme l'ordre limit, l'ordre stop, le trailing stop (stop suiveur) ou pour les plus expérimentés l'ordre OCO et bien d'autres dont peu de traders retails (non professionnels) se servent chez les brokers forex.
En ce qui concerne l'investissement en options binaires, là aussi ce système dispose de son lot d'ordres bien spécifiques, il existe plusieurs types d'options binaires, principalement le Call / Put ou Up / Down, le High / Low (visant des points hauts et bas), le 60sec (option binaire courte à échéance une minute), le Touch / No Touch (permettant de viser ou non certaines zones sur le graphique) ainsi que l'Option Builder permettant de personnaliser soit même son option binaire, chose qui est possible par exemple chez le broker Banc de Binary ou encore chez OptionWeb.

La taille des trades

De plus en plus de brokers forex permettent de trader les micros lots, soit 0,01 lot ou 1000 unités (10 centimes de dollar par pip), en plus des mini lots (0,1 lot) et des lots standards (1 lot). Le calcul de la taille des positions est plus ou moins complexe pour un débutant, avec l'habitude cela devient très facile, toutefois vous pouvez vous faire la main en utilisant notre outil en ligne permettant de chiffrer une taille de position adéquate respectant votre money management.
Généralement le montant d'investissement maximum est très élevé, il peut atteindre bien souvent 100 lots par trade (soit 1000$ par pip) pour les comptes standards, et lorsque les montants deviennent vraiment importants, le trader peut alors demander un compte de trading institutionnel lui permettant de trader des montants plus élevés à la même manière que les hedge funds ou les traders professionnels fortement capitalisés.
Les montants minimums et maximums des trades figurent généralement dans les conditions d'utilisations des brokers d'options binaires, le trade minimum peut être de seulement 5$ et peut atteindre des sommets comme c’est notamment le cas par exemple chez AnyOption qui permet d'investir une somme d’un montant maximal de 20000$ par trade.

Les frais et commissions

En faisant du trading sur le marché du Forex le trader doit payer un spread sur chacun de ses trades, ce spread est une petite somme d'argent proportionnelle à la taille du trade qui est directement prélevé à la base de la position dès que celle-ci est exécutée par le trader sur le marché.
Le trader peut éventuellement payer un rollover aussi appelé swap, c'est une commission prélevée ou dans certains cas créditée sur le compte du trader lorsqu'un trade reste ouvert la nuit ou durant plusieurs jours.
En revanche sur les options binaires il n'y a aucune commission, aucun spread, aucun swap ni aucun autre coût quelconque lié à la prise de position ou au trading en général.

Le retour sur investissement

Dans le trading sur Forex, le retour sur investissement (ROI) est incertain et très aléatoire, car cela va dépendre de la taille du décalage vers le haut ou vers le bas du cours, en fonction d'un achat ou d'une vente.
Lorsque le trader travaille par le biais les options binaires, le retour sur investissement est déterminé à l'avance, généralement il est de l'ordre de 75%. Cette fois-ci le gain est fixe est ne dépend donc pas du degré de variation du marché, que celui-ci soit dans notre sens de seulement un pip ou de deux cents pips à la fin de l'échéance le gain restera le même, il suffit tout simplement de prédire la bonne direction du cours afin d'être gagnant.

La maîtrise du temps

En plus de la stabilité des gains et des pertes offerte pas le système des options binaires, ce type de trading permet également une certaine maîtrise du temps avec l'une de ses principales caractéristiques étant l'échéance.
Le trader sait toujours dès le début de son investissement quand l'option va-t-elle expirer, il peut choisir d'investir sur une durée de 60 secondes lorsque son style de trading s'apparente à celui d'un scalpeur, il peut choisir d'autres échéances courtes comme 5, 15, 30 minutes, une heure ou une journée lorsqu'il s'agit d'un day trader, puis il peut ensuite se diriger vers des échéances à plus long terme comme par exemple la semaine ou le mois lorsqu'il pratique le swing trading.
Avec des investissements sur le Forex cette maîtrise du temps est plus difficile, car il n'y a pas d'échéance qui détermine la fin du trade, et par conséquent il faut donc savoir quand sortir au bon moment du marché, ce qui n'est pas obligatoirement une chose facile du point de vue graphique et psychologiquement parlant.

Comparaison entre Forex et option binaire

Les options binaires et le Forex sont deux système qui se valent, ils ont chacun des particularités spécifiques. La différence majeure entre les deux types d'investissement est que le premier d'entre eux est d'une simplicité inégalée par rapport à l'autre. Sur les options binaires le montant de l'investissement, la part de risque, la durée du trade, et le type d'option sont des paramètres très simples à déterminer.
Le gain et la perte potentielle sont connus à l'avance, le trader sait à quoi s'attendre, tout est beaucoup plus cadré que sur le Forex. L’ensemble de ces paramètres clairs et précis plaisent généralement à un public débutant car c'est une manière d'investir relativement simple et facile à assimiler.
Nous pouvons aussi ajouter pour terminer que les brokers d'options binaires rejoignent petit à petit les brokers forex d’un point de vue réglementaire.
De plus en plus de sociétés proposant d'investir sur les options binaires deviennent des brokers régulés.
C'est par exemple le cas d’OptionWeb qui ont obtenu des autorisations de la part de régulateurs des marchés financiers, de la banque de France et du FSA, cette manière d'investir sur les marchés financiers qui était plutôt considérée comme un système casinotier se crédibilise, elle est désormais perçue par les régulateurs comme un véritable investissement et devient ainsi plus légitime et plus sûre.
Parmi ces brokers, OptionWeb a été le premier broker d'options binaires à se voir attribuer une licence, c'est à partir de ce moment que l'option binaire fut officiellement identifiée comme instrument financier au même titre que l'investissement sur le forex, les indices, les matières premières via CFD's ou via les contrats futures.
Une grande majorité des brokers d'options binaires sont en attente de régulation, c'est à dire qu'ils ont effectués une demande auprès des régulateurs et que celle-ci est en cours de traitement, l'industrie de l'option binaire est une industrie très jeune (environ 3 ans) qui devrait rapidement rejoindre l'industrie du forex qui est aujourd’hui quasiment totalement régulée.